• Sur les cinq prochaines années, Mastercard et SumUp mettront le paiement électronique à la portée de plusieurs millions de petites et moyennes entreprises en Europe
  • Le partenariat marque un nouveau grand pas en avant dans l’inclusion financière des petits commerces européens qui souhaitent s’inscrire dans l’économie officielle et offrir un mode de paiement alternatif aux espèces
  • Grâce à des terminaux de paiement spécialement conçus pour combler les besoins des petites entreprises, les détaillants et les indépendants pourront profiter des nombreux avantages du paiement électronique

Waterloo, le 25 juillet 2019 – Mastercard et l’entreprise de terminaux mobiles SumUp ont signé un nouveau partenariat. L’objectif ? Augmenter le nombre de commerces acceptant le paiement électronique dans 27 pays d’Europe. Dans les cinq années à venir, Mastercard et SumUp vont mettre le paiement électronique à la portée de plusieurs millions de microentreprises et PME en Europe.

Grâce au partenariat, les microentreprises et les PME pourront accepter via le terminal SumUp les paiements électroniques par carte et autres appareils numériques (smartphones, montres ou bracelets connectés). Dans un monde où le consommateur exige liberté de choix et facilité, les petits commerçants pourront mieux servir leurs clients en leur offrant la liberté de payer de la façon qu’ils préfèrent.

« Nous sommes ravis de ce partenariat, déclare Henri Dewaerheijd, Country Manager BeLux Mastercard. SumUp est un leader innovant sur le marché des appareils de paiement pour le secteur des petits commerces. La dimension et l’étendue de notre accord vont stimuler efficacement l’acceptation du paiement électronique en Belgique et en Europe. L’économie européenne s’appuie sur un tissu de microentreprises et de PME et la Belgique ne fait pas mesure d’exception. L’initiative permettra à celles-ci de mieux servir leurs clients en leur apportant une vraie liberté de choix. Je suis impatient de voir l’impact de ce partenariat sur notre pays. »

Dans une bonne partie de l’Europe, les paiements se font encore souvent en espèces, et en particulier lorsqu’il s’agit de petits montants à payer auprès de commerçants de proximité. Selon les chiffres de Febelfin, la Fédération belge du secteur financier, 63% des transactions se font encore en cash en Belgique. Et pourtant, l’argent liquide reste un moyen de paiement inefficace et peu sûr. Dans les petites entreprises, le coût caché du cash peut-être considérable. Transport coûteux, problèmes de sécurité, comptage fastidieux, fraude ou encore faux billets… : accepter les espèces ne va pas sans inconvénients. Mastercard et SumUp sont résolus à aider les petites entreprises à surmonter ces difficultés grâce à des paiements plus sûrs, faciles et pratiques, basés sur des solutions simples et efficaces. SumUp met les petits commerçants et business à l’honneur au sein de cette approche innovante tandis que Mastercard met l’accent sur la création d’un environnement au sein duquel ces solutions peuvent prospérer. Les deux partenaires sont parfaitement complémentaires.

Le paiement électronique, moteur d’économie pour les petits commerçants

L’acceptation du paiement électronique génère aussi d’autres avantages. Par exemple, il est prouvé que le paiement électronique augmente les ventes, améliorant la rentabilité de l’activité.  D’après les données de SumUp, une petite entreprise peut connaître une croissance de 60% en décidant d’accepter les paiements par carte. Quant aux études de Mastercard, elles révèlent qu’en moyenne un commerçant qui commence à accepter les paiements par carte constate 10-15 % d’augmentation de la taille moyenne des transactions en valeur et en volume, le client n’étant plus contraint par le contenu de ses poches. Il y a là une difficulté particulière pour les petits détaillants dans les zones rurales reculées où l’accès aux liquidités et aux distributeurs de billets n’est pas toujours facile.  En outre, le paiement électronique favorise la trésorerie. Les fonds sont crédités plus vite, les paiements sont garantis et le commerçant n’est plus obligé de pourchasser les mauvais payeurs.

Marcel Schneider, CCO & EVP Europe chez SumUp, commente : « En termes d’acceptation des cartes, on observe un fossé dû au fait qu’historiquement, les petits commerces n’ont pas toujours été bien servis par les opérateurs traditionnels. 10 % d’une population quelconque devraient être en mesure d’accepter les paiements par carte, mais la réalité se situe autour de 1 % seulement. C’est ce fossé que SumUp et Mastercard entendent combler en unissant leurs forces. »

Équipé d’un terminal de paiement de SumUp, le petit commerçant peut se concentrer sur ses ambitions commerciales, sachant qu’il dispose d’une solution de paiement apte à soutenir sa croissance.

Le partenariat illustre une fois de plus la volonté de Mastercard et SumUp de promouvoir l’inclusion financière en inscrivant pour la première fois des millions de micro-entrepreneurs dans l’économie officielle.

À propos de SumUp

SumUp est une entreprise de technologie financière qui aide les commerçants de toute taille à recevoir des paiements rapidement et simplement, au point de vente comme en ligne. Désignée comme la société avec la croissance la plus rapide d’Europe au classement « Inc. 5000 », SumUp voit son nombre d’affiliés croître de 3.000 par jour dans le monde. Ses terminaux à carte ont gagné la confiance d’un éventail d’entreprises allant de DHL aux chauffeurs de taxi. Le chiffre d’affaires annuel de SumUp a dépassé €200 millions. En octobre 2018, SumUp a lancé son lecteur 3G, un terminal à carte grâce auquel le commerçant peut recevoir des paiements sans avoir besoin d’une appli mobile ou d’une connexion Wifi permanente.

Avec le processus SumUp (enregistrement 100 % numérique, livraison rapide, configuration facile), le commerçant est en mesure d’effectuer des transactions numériques dans les minutes qui suivent la réception du lecteur. Pour plus de détails, rendez-vous sur notre site Internet (sumup.co.uk) et sur @SumUp.