Le Treat Index annuel de MasterCard révèle qu’un Français sur quatre se fait un petit cadeau tous les mois sans qu’il y ait d’occasion officielle

 Pour tweeter cette information, copiez et collez le lien suivant http://mstr.cd/1LDOWk2 sur votre fil Twitter accompagné du hashtag #TreatIndex

 

PARIS, France – 03 Février 2015 – S’autoriser un petit plaisir et se faire un cadeau à soi-même sans raison particulière sont des comportements que les Européens affectionnent de plus en plus. Le Treat Index de MasterCard est une enquête annuelle menée auprès de 15 000 consommateurs à travers 17 pays. De fait, les deux genres apprécient ces petits plaisirs et, contrairement à une croyance populaire, les hommes ont plus tendance que les femmes à dépenser pour leurs envies personnelles. En effet, près d’un homme sur cinq (18%) dépense plus de 100€ pour un petit cadeau contre moins d’une femme sur dix (8%) en Europe.

En France, loin de compter uniquement sur leurs proches lorsqu’il s’agit de leur faire plaisir, un quart des Français s’offre un cadeau une fois par mois et ce, sans attendre d’occasion spéciale. Par ailleurs, même s’ils ne figurent pas parmi les plus dépensiers, la majorité des Français s’offre des cadeaux d’une valeur de 20 à 50€. En Suède, une réelle différence existe entre les sommes dépensées par les hommes et celles dépensées par les femmes : en effet, un Suédois sur cinq (19%) dépense plus de 100€, contre seulement une Suédoise sur vingt (5%).

Mais qu’achètent les consommateurs français ? Qu’est ce qui leur fait fondamentalement plaisir lorsqu’ils ont envie de s’accorder un « extra » ? Un Français sur deux préfère s’offrir des vêtements, des chaussures ou des sacs…, et la proportion est revue à la hausse lorsqu’on s’intéresse uniquement aux femmes : 65% d’entre elles se tournent vers ces articles de mode. Les hommes, quant à eux, sont davantage intéressés par des CD, DVD ou jeux vidéo (36.4%). Les autres postes de dépenses qu’affectionnent les Français se rattachent à la gastronomie et à la culture : les pâtisseries et chocolats (37%), un bon restaurant (32%), ou encore un livre (27%). En Europe, la nature de ces cadeaux varie selon les pays et les cultures. Ainsi, 45% des Grecs (le chiffre le plus élevé du continent) déclarent se faire plaisir avec des vacances tandis que 57% des Roumaines s’offrent, plus que toutes les femmes européennes, des rouges à lèvres et autres cosmétiques.

S’il n’existe pas d’occasion particulière, les Français aiment tout de même se faire plaisir dans un contexte particulier. Ils sont plus enclins à se permettre un « extra » lorsque leurs économies le leur permettent ou, dans le cas des femmes, pour combattre une certaine morosité (45%). A l’inverse du « plaisir qui console », les Français se font aussi volontiers plaisir lorsqu’ils sont détendus et réjouis, en vacances notamment (27%).

Bien que ces achats ne soient pas motivés par une circonstance classique, seuls 12% des Français avouent se sentir coupable à l’idée de ne pas épargner ces sommes. Ils sont d’ailleurs 50% à considérer qu’ils méritent de s’accorder ce plaisir de temps en temps.

“Le MasterCard Treat Index démontre que, malgré une situation économique fluctuante, les consommateurs n’hésitent pas à se faire plaisir de temps à autres car, quel que soit le montant, les petits plaisirs ont un rôle réconfortant.  Bien évidemment, tout achat de petit plaisir doit s’accompagner d’une tranquillité d’esprit au moment du paiement. Personne ne veut se faire plaisir pour finalement être victime d’une fraude pendant le processus et MasterCard veille à cela. On retrouve bien dans ces comportements l’esprit Priceless véhiculé par MasterCard. Au-delà de la fiabilité et de la sécurité du plus grand réseau d’acceptation mondial, MasterCard, au travers de son programme Priceless, met en avant la valeur émotionnelle des petits ou grands achats», explique Régis Folbaum, Directeur Général de MasterCard France.  

L’étude dévoile d’autres résultats sur la vision du cadeau personnel en fonction du pays et des groupes d’âge :

o   Les Suédois se sentent plus coupables à l’idée de s’offrir un cadeau (21%) tandis que les Turcs (8%) et les Russes (9%) le sont le moins ;

o   Les Turcs (71%) auront tendance à s’offrir un cadeau personnel tous les mois, tandis que les Tchèques (27%) ne s’offrent pas de petit plaisir aussi fréquemment ;

o   Les plus jeunes sont deux fois plus enclins (60%) que la génération Y (34%) à s’offrir des petits plaisirs tous les mois ;

o   Le temps est également un facteur important: les plus jeunes cèderont deux fois plus   à leur envie de se faire plaisir le weekend (21%), après une rude journée de travail (20%) ou le jour de la paie (25%) que la génération Y (14%, 7% et 14% respectivement).

-FIN- 

A propos de l’étude: Cette étude a été menée par Toluna à travers 17 pays: Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Suède, Suisse et Turquie. 15,129 consommateurs ont répondu à l’enquête menée entre le 1er et le 15 Octobre 2014.

A propos de MasterCard : MasterCard (NYSE: MA), www.mastercard.com, est une société technologique dans l’industrie mondiale des paiements. Nous exploitons le réseau de paiement le plus rapide au monde et tissons des liens entre consommateurs, institutions financières, commerçants, autorités publiques et entreprises dans plus de 210 pays. Les produits et services MasterCard favorisent les activités commerciales au quotidien – telles que le shopping, les voyages, la gestion d’une entreprise et de ses finances – de manière plus simple, plus sûre et plus efficace pour tous.   Vous pouvez nous suivre sur Twitter : @MasterCardFR, @MasterCardNews, vous joindre à la discussion sur le Cashless Pioneers Blog et vous abonner pour recevoir les dernières nouvelles de l’Engagement Bureau ou consulter l’Engagement Bureau en français.

 

 

Contacts presse MasterCard France

Donatienne Douriez: +33.1.42.73.81.23 donatienne_douriez@mastercard.com

Claire du Boislouveau / Hélène Arhab Luis: +33.1.41.11.37.85/93 claireb@oxygen-rp.com / helenel@oxygen-rp.com