Un Belge sur deux prêt à révolutionner sa manière de payer  

Waterloo, le 24 février 2016 – Dans le cadre du Mobile World Congress, MasterCard dévoile les attentes des Belges en matière d’innovation de paiement. Selon ces recherches, menées en collaboration avec Insites Consulting, un Belge sur deux (52%) est prêt à adopter de nouvelles méthodes de paiement en magasin. Le paiement par identification biométrique est l’innovation la plus attendue : renvoyant les mots de passe aux oubliettes, la technologie permet d’effectuer des transactions par simple reconnaissance faciale, vocale ou par empreinte digitale. Déjà commercialisée aux Pays-Bas après un projet pilote couronné de succès, la technologie biométrique devrait être proposée au marché belge d’ici la fin de l’année 2017. 

Empreinte digitale ou selfie pour payer : le Belge LIKE !

Avec plus d’un Belge sur trois prêts à l’adopter pour payer en magasin (35%) et en ligne (39%), l’identification biométrique représente l’innovation de paiement la plus attendue en Belgique. Qu’elle fonctionne via empreinte digitale, reconnaissance faciale ou vocale, la biométrie permet à chaque utilisateur de se débarrasser du mot de passe.

La technologie lancée par le biais d’un projet pilote il y a six mois à l’initiative de MasterCard et International Card Services (ICS), semble avoir conquis nos voisins néerlandais. Après six mois de « selfies » et d’empreintes digitales, sans mot de passe ni code pin, neuf participants sur dix déclarent vouloir remplacer pour de bon leurs mots de passe par la biométrie. Trois quarts des participants estiment par ailleurs que ce système permet de réduire les risques de fraude étant donné qu’il est particulièrement fiable et sécurisé. Parmi les fonctionnalités disponibles, et à l’instar des répondants belges lors de l’étude, la reconnaissance par empreinte digitale semble la plus populaire : 93% souhaite payer par empreinte digitale, et 77% par reconnaissance faciale.

La biométrie, bientôt en Belgique ?

MasterCard espère commercialiser l’identification biométrique dans la plus grande partie de l’Europe pour la fin de l’année 2017. La Belgique pourra donc, dans un futur très proche, bénéficier de cette nouvelle technologie. Valerie Nowak, Belux Country Manager MasterCard: “Nous sommes très heureux de pouvoir prochainement proposer ce produit au marché belge. L’étude réalisée confirme notre sentiment que les Belges sont prêts à inaugurer une nouvelle ère des paiements. Nous sommes convaincus que cette technologie, une fois commercialisée en Belgique, permettra aux utilisateurs d’effectuer des achats encore plus simples, rapides et sécurisés. »

Le smartphone comme centre de contrôle

En deuxième position des méthodes de paiements novatrices les plus attendues des Belges, on retrouve les paiements mobiles. Un Belge sur trois souhaite sortir son smartphone à la caisse (35%), et il s’agit d’ailleurs de l’innovation la plus plébiscitée par la catégorie des « early adopters » (par 63% d’entre eux). C’est aussi l’innovation de paiement testée la plus familière aux utilisateurs, et on le comprend facilement : « Le consommateur a pris l’habitude d’utiliser son smartphone pour simplifier de nombreux gestes de la vie quotidienne. L’outil est devenu un véritable centre de contrôle », explique Valérie Nowak. « Payer avec son smartphone devient une évidence. C’est à nos yeux l’étape naturelle à franchir une fois que le consommateur sera habitué à payer avec sa carte sans contact.»

La suite du classement des innovations de paiement les plus attendues montre un intérêt pour le paiement sans contact (32% souhaite l’utiliser en magasin) et des portefeuilles digitaux (25%). « Le paiement sans contact est typiquement l’innovation de paiement dont l’on ne peut plus se passer une fois testée », ajoute Valérie Nowak. Les résultats dans les pays voisins montrent d’ailleurs un engouement marqué pour la technologie, qui devient un réflexe bien ancré. Récemment, le cap du milliard de paiements sans contact en Europe a été franchi. « Nul doute que la Belgique suivra cette tendance. Alors que la technologie sans contact existe en version prépayée depuis 2012 avec Bpost comme précurseur, elle est aujourd’hui disponible également en prépayée avec BNPPF et Hello Bank, en version débit via KBC et débit ainsi que crédit pour les clients Beobank. Les autres grandes banques devraient suivre dans le courant de l’année », clôture Valérie Nowak.