Barcelone (Espagne), le 27 février 2019 – Mastercard, leader technologique dans l’industrie mondiale du paiement, a signé un protocole d’accord international avec Angaza, leader des technologies de distribution de proximité. Dans ce cadre, les deux entreprises s’engagent à déployer une solution efficace de paiement numérique facilitant l’accès à des biens de première nécessité sur des marchés émergents : installations photovoltaïques à usage domestique et pompes à eau, notamment.

S’appuyant sur la technologie embarquée Pay As You Go (PAYG) d’Angaza et l’infrastructure et les solutions de paiement numérique de pointe de Mastercard, comprenant la technologie QR codes, ce partenariat ouvrira l’accès à des biens fondamentaux, mais  pas seulement. Il permettra également aux foyers dépourvus de solutions de crédit ou de services bancaires traditionnels de faire leurs premiers pas sur le chemin de l’inclusion financière.

Cet accord intervient après le lancement réussi de la première interface de programmation d’application PAYG de Mastercard en Ouganda l’année dernière, associant QR codes – technologie peu onéreuse, ouverte et interopérable – et Internet des objets, pour des paiements plus efficaces et plus sécurisés.

Les modèles économiques PAYG fleurissent à travers le monde. Leur intérêt : donner la possibilité aux ménages de payer un bien ou un service en fonction de leur consommation. Le modèle adopté par Angaza facilite la commercialisation de solutions qui changent le quotidien – systèmes photovoltaïques individuels, fours de cuisson écologiques, pompes à eau – à un prix de départ avantageux. Les ménages étalent ainsi le coût de leur investissement dans le temps.

Aujourd’hui, la plupart des paiements enregistrés sur la plateforme d’Angaza sont effectués en espèces ou monnaie mobile. Avec l’intégration de l’API Mastercard, la solution permettra à des millions de personnes dans des pays émergents de bénéficier d’une plus grande flexibilité de paiement.

En outre, ce partenariat pourrait donner accès à d’autres services et modes de financement. La solution permettant de consigner précisément les paiements effectués par le consommateur, ce dernier dispose d’une identité numérique vérifiable et d’un historique de dépenses traçables, éléments jusque-là impossibles à mettre en place. Grâce à ces renseignements, les entreprises et les sociétés de services financiers peuvent accompagner les populations défavorisées sur la voie de l’inclusion financière.

« Nous sommes ravis de nous associer à Angaza afin de faciliter l’accès à des solutions de paiement à des personnes et des entreprises dans le monde entier », souligne Jorn Lambert, Vice-président exécutif, solutions numériques chez Mastercard. « Notre partenariat a vocation à aider des foyers à surmonter de nombreux obstacles, comme la nécessité de rassembler des sommes d’argent liquide conséquentes pour acheter des biens essentiels. Concrètement, nous développons le micropaiement, qui permet en outre aux consommateurs de créer un historique de leurs dépenses. Notre approche repose sur l’Internet des objets, formidable moteur de démocratisation, jouant un rôle fondamental dans la création d’écosystèmes numériques sécurisés et accessibles. »

« C’est une collaboration majeure pour le secteur de la distribution de proximité, reliant la solution globale de PAYG d’Angaza aux solutions de paiement numériques d’un leader du secteur », ajoute Lesley Marincola, Présidente-directrice générale d’Angaza. « Grâce à l’intégration de la technologie QR codes de Mastercard à la plateforme d’Angaza, les distributeurs de panneaux photovoltaïques et leur clientèle disposent d’une solution de paiement sécurisé et efficace. En ce sens, notre partenariat ouvrira également de nouveaux horizons en matière d’inclusion financière. »

À ce jour, la technologie d’Angaza a permis à plus de cinq millions de personnes dans des pays émergents en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie d’acheter plus d’un million de biens qui améliorent leur quotidien, à l’image d’installations photovoltaïques à usage domestique, de pompes à eau ou encore de fours de cuisson écologiques. Après l’achèvement d’une phase pilote avec le BOP Innovation Centre au Nigéria, Mastercard et Angaza étendront leur programme à d’autres marchés, en Afrique et en Amérique latine, afin d’ouvrir au plus grand nombre la porte des services financiers.