La Fletcher School et Mastercard dévoilent le Digital Evolution Index (DEI) 2017, un examen approfondi de l’adoption de la technologie et de  l’état de la confiance numérique dans le monde

Pour partager cette news utilisez http://mstr.cd/2tKBMye

Purchase, NY et Medford, MA – 11 juillet 2017 – La Fletcher School, de l’Université Tufts, en partenariat avec Mastercard, dévoilent aujourd’hui le Digital Evolution Index 2017. Cette étude exhaustive suit les progrès réalisés par les pays sondés dans le développement de leurs économies numériques et  l’intégration de la connectivité dans la vie de milliards d’individus.

MC - Digital Index

L’étude identifie Singapour, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, les Émirats Arabes Unis, l’Estonie, Hong Kong, le Japon et Israël comme “les élites numériques”, caractérisées par des niveaux élevés de développement numérique et un taux d’évolution digitale rapide. Grâce à une forte dynamique et à l’innovation de leur côté, ces marchés qui se démarquent particulièrement illustrent le point de convergence du progrès et de la croissance future.

Avec près de la moitié de la population mondiale connectée, l’étude décrypte le développement de 60 pays, démontrant leur compétitivité et leur potentiel pour saisir les opportunités de croissance de l’économie numérique. L’indice mesure quatre facteurs clés et décline 170 indicateurs uniques pour tracer les parcours respectifs de chaque pays:

  • Fourniture réseaux (ou accès Internet et infrastructure)
  • Appétence des consommateurs pour les technologies numériques
  • Environnement institutionnel (politiques, lois gouvernementales et ressources)
  • Innovation (investissements dans la R & D et les start-up numériques, etc.)

« L’adoption, la qualité de l’infrastructure et des institutions numériques et l’innovation sont les clés de la compétitivité numérique d’un pays, mais les gouvernements jouent également un rôle majeur. Le rapport révèle également que la confiance des consommateurs dans les technologies numériques est en corrélation directe avec la compétitivité numérique », a déclaré Bhaskar Chakravorti, Adjoint Principal au doyen du département Affaires et Finances de la Fletcher School-Tufts University, et fondateur et Directeur Général du Fletcher’s Institute for Business.

Les résultats

En combinant le rythme et le degré d’avancement de ces pays dans le numérique, l’étude classe les marchés en quatre catégories distinctes:Mastercard_DEI_Infographic_Final-page-001

  • Les leaders – Singapour, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, les Émirats Arabes unis, l’Estonie, Hong Kong, le Japon et Israël démontrent un haut niveau de développement numérique tout en restant leaders en matière d’innovation et
  • Ceux qui stagnent – Beaucoup de pays développés comme l’Europe occidentale, les pays nordiques, l’Australie et la Corée du Sud ont historiquement une forte croissance mais une dynamique aujourd’hui ralentie. Sans autre innovation, ils risquent d’être dépassés par le progrès.
  • Les challengers – Bien que se situant à des niveaux de progression relativement faibles en matière de numérique, ces pays affichent la dynamique la plus forte, sont parés pour la croissance et sont attrayants pour les investisseurs. La Chine, le Kenya, la Russie, l’Inde, la Malaisie, les Philippines, l’Indonésie, le Brésil, la Colombie, le Chili et le Mexique présentent ce potentiel de rupture.
  • Ceux qui doivent faire attention – Des pays tels l’Afrique du Sud, le Pérou, l’Égypte, la Grèce et le Pakistan sont confrontés à des défis importants, limités à la fois par un faible progrès digital et par une croissance lente.

« Nous savons tous que la technologie peut faire encore plus pour améliorer les économies et le quotidien, mais la croissance n’est réalisable que si chacun a confiance dans l’écosystème qui se construit « , a déclaré Ajay Bhalla, Global enterprise risk & security, Mastercard. « Dans notre recherche d’un monde vraiment connecté, la confiance et la sécurité sont essentielles pour la réussite du développement numérique ».

Nouveau cette année : le facteur confiance

À ce jour, la confiance numérique s’est révélée difficile à appréhender, et encore moins aisée à mesurer, mais elle reste une pierre angulaire de l’économie numérique mondiale. Élément nouveau qui vient s’ajouter au rapport 2017, l’équipe de recherche de la Fletcher School a analysé 42 des 60 pays de l’Index autour de quatre dimensions clés – comportement, attitudes, environnement et expérience – pour comprendre l’état de la confiance numérique. En voici quelques-uns des résultats ci-dessous :

  • La Chine, la Suisse, Singapour et les Pays Nordiques sont bien placés sur les différents indices, mais pour des raisons très différentes.
  • Le consommateur chinois est atypique lorsqu’il s’agit de démontrer le comportement “des utilisateurs patients” en situation de problème, comme par exemple face à la lenteur d’internet.
  • Les États de l’Europe de l’Ouest et du Nord sont leaders concernant l’expérience de la confiance numérique et en matière de  scores environnementaux, situation qui reflète les investissements menés dans des mesures prises pour une sécurité renforcée, pour la protection de la vie privée et la responsabilisation, tout en minimisant les frictions.
  • Dans l’ensemble, l’étude montre que dans les pays caractérisés par une dynamique forte, les consommateurs sont plus tolérants au risque de “friction” dans leurs interactions et leurs transactions digitales quotidiennes. Cela suggère que cet élan est sans doute un facteur vital pour la compréhension du comportement et de la confiance des consommateurs.

En outre, les gouvernements et les entreprises sont considérés comme les garants de la confiance et sont chargés d’en faciliter la mise en œuvre auprès des citoyens et des consommateurs. Les résultats de l’étude démontrent que la confiance est essentielle  pour la compétitivité numérique, et qu’elle constitue une condition sine qua none pour que les pays puissent aller de l’avant.

Implications : Comment les pays peuvent en tirer parti?

Vous trouverez plus de détails et des études de cas spécifiques par pays dans la synthèse détaillée comprenant les sections suivantes:

  • S’appuyer sur la politique publique comme clé du succès de l’économie numérique: elle a des implications, allant des négociations dans le cadre du Brexit, en passant par la façon dont l’Inde déstabilise sa société en se dirigeant vers un avenir avec «moins d’espèces» jusqu’à  la concurrence entre les États-Unis  et la Chine pour la domination économique .
  • Identifier ce qui stimule l’impulsion numérique: les économies développées et en développement devraient mettre l’accent sur les différentes façons d’encourager la croissance : respectivement les innovations et les institutions.
  • Accélérer la croissance des petits pays en impliquant les gouvernements: en tant que pays précurseurs, ils peuvent croître rapidement en s’appuyant sur les bons écosystèmes.
  • Réinventer les Piliers Digitaux: les pays les plus avancés sur le plan du numérique peuvent utiliser leur influence et leurs réseaux mondiaux pour se réinventer.
  • Miser sur l’effet de rattrapage en réduisant les inégalités d’accès à l’internet mobile: les pays les moins avancés numériquement doivent accroître en priorité l’accès à Internet via les téléphones mobiles.
  • Travaillez plus activement pour gagner la confiance des utilisateurs: À mesure que les nations deviennent plus numériques et que la dynamique se ralentit, les fournisseurs de technologie et les décideurs politiques devront miser en priorité sur la confiance pour maintenir le cap de la croissance.

Le lien vers le rapport complet et la méthodologie sont disponibles ici. Pour plus d’informations et partager ce contenu, consultez notre dossier de presse numérique.

Infographie disponible ici

 À propos du Digital Evolution Index 2017:
Le Digital Evolution Index 2017 s’appuie sur le lancement réussi de la première édition de l’Index en 2014. L’étude menée à l’occasion de cette dernière édition porte sur de nombreux facteurs nouveaux pour mieux refléter les changements rapides dans le monde numérique et créer un rapport précis, solide et complet.

L’analyse approfondie comprend une étude du rythme de l’évolution numérique dans 60 pays, à travers quatre facteurs clés de l’offre, de la demande, de l’environnement institutionnel et de l’innovation. Elle repose sur  des données  collectées durant 8 ans (2008 – 2015) pour fournir un score global d’évolution numérique et un score de dynamisme numérique, ainsi qu’un indice de confiance numérique.

Le Digital Evolution Index 2017 est le fruit de la recherche dirigée par le Digital Planet, une plateforme de recherche interdisciplinaire, basée à l’Institute for Business dans le contexte global de La Fletcher School, l’Université de Tufts.

À propos de la Fletcher School
La Fletcher School de l’Université de Tufts, est la plus ancienne école exclusivement dédiée au commerce international aux États-Unis. Les anciens élèves de l’école incarnent les plus hauts niveaux de leadership au monde, dont des centaines d’ambassadeurs, des dirigeants politiques et militaires, des voix respectées dans les médias et dans les institutions, des dirigeants d’organisations à but non lucratif à l’échelle mondiale et des dirigeants au sein de certaines des plus grandes entreprises. Elle offre une approche collaborative, flexible et interdisciplinaire à l’étude des affaires internationales, avec une faculté de renom et un corps étudiant diversifié représentant plus de la moitié des pays du monde.

A propos de Mastercard :
Mastercard (NYSE: MA), http://www.mastercard.com/, est une société technologique dans l’industrie mondiale des paiements. Nous exploitons le réseau de paiement le plus rapide au monde et tissons des liens entre consommateurs, institutions financières, commerçants, autorités publiques et entreprises dans plus de 210 pays. Les produits et services Mastercard favorisent les activités commerciales au quotidien – telles que le shopping, les voyages, la gestion d’une entreprise et de ses finances – de manière plus simple, plus sûre et plus efficace pour tous.
Vous pouvez nous suivre sur Twitter : @MastercardFR, @MastercardNews, vous joindre à la discussion sur le BeyondTheTransaction Blog et vous abonner pour recevoir les dernières nouvelles de l’Engagement Bureau monde ou de l’Engagement Bureau en français.

Contacts presse
Mastercard en France :
Donatienne Douriez: +33.1.42.73.81.23
donatienne.douriez@mastercard.com

Agence Oxygen:
Monique Kindrebeogo / Vanessa Marlier / Flavia Sola: +33.1.41.11.23.99
mastercard@oxygen-rp.com