– Un répertoire des matériaux et fournisseurs de cartes de paiements durables est désormais disponible

– + de 60 institutions financières ont émis des cartes à partir de plastiques recyclables, biosourcés, sans chlore, dégradables ou récupérés dans les océans

 

Paris, le 27 juillet 2020 – Plus des trois quarts des personnes interrogées se disent « très préoccupées » (1) par les questions environnementales et estiment que les entreprises devraient s’engager davantage dans la réduction de leur impact sur la planète (2). Alors que les consommateurs cherchent à lutter contre le changement climatique à l’aide d’actions individuelles positives, beaucoup limitent particulièrement l’usage du plastique à usage unique. Pour répondre à cette préoccupation croissante, Mastercard s’est associée à des acteurs du secteur de l’industrie dans le développement d’un programme encourageant la fabrication de cartes « durables » par tous les émetteurs de cartes dans le monde.  Pour ce faire, un nouveau répertoire des matériaux et fournisseurs de produits de cartes de paiements durables a été élaboré. Il vise à aider toutes les institutions financières aux quatre coins de la planète à faire le choix du durable, tout en favorisant l’innovation.  

Les offres de cartes de paiements durables de Mastercard sont désormais proposées aux consommateurs et disponibles dans plus d’une douzaine de pays. Aussi, plus de 60 institutions financières ont commencé à émettre des cartes conçues avec des matériaux approuvés, fabriqués à partir de plastiques recyclables, biosourcés, sans chlore, dégradables et récupérés dans les océans. Parmi ces institutions, on peut citer le Crédit Agricole en Italie, la Mauritius Commercial Bank ou encore Santander, qui commencera bientôt à émettre ce type de cartes. Grâce à ce répertoire, les banques seront en mesure de s’informer sur ces alternatives, d’entrer en contact avec les fabricants de cartes et, à terme, de renforcer leurs propres objectifs de durabilité en mettant en œuvre un changement d’ordre systémique sur toute leur chaîne d’approvisionnement.  

Cette initiative marque un jalon important d’un effort pluriannuel, lequel conduira au lancement du système mondial de certification de Mastercard destiné à approuver les cartes qui répondent aux critères de durabilité. Elle s’appuie plus particulièrement sur le Greener Payments Partnership (GPP), un partenariat lancé en 2018 qui unit Mastercard et les fabricants de cartes – à savoir Gemalto, Giesecke+Devrient et IDEMIA. Son rôle vise à établir de meilleures pratiques environnementales et à réduire l’utilisation du PVC non recyclé dans la fabrication des cartes. En effet, sur les six milliards de cartes de paiement produites chaque année, la majorité est en PVC. Ces cartes sont en moyenne remplacées tous les trois ou quatre ans : jetées, on les retrouve dans les décharges du monde entier.  

« Notre objectif est simple : nous souhaitons aider les banques à proposer aux consommateurs des cartes plus écologiques. Nous prenons à cet égard des mesures concrètes pour y parvenir. De cette manière, tout le monde en profite : l’environnement, les entreprises et les consommateurs dont les besoins évoluent », explique Ajay Bhalla, président du département Cyber & Intelligence de Mastercard. « Nous sommes ravis de voir nos efforts porter leurs fruits dans de nombreuses régions du monde et espérons que d’autres entreprises se joindront à nous, car nous unissons collectivement notre pouvoir pour le bien commun afin de relever les défis environnementaux les plus urgents ».

« Chaque industrie a son rôle à jouer dans la protection de notre environnement. Pour les paiements, nous sommes fiers chez Mastercard d’y contribuer activement, grâce notamment à la création de ce répertoire des matériaux et fournisseurs de cartes de paiements durables. J’appelle nos partenaires en France à utiliser ce répertoire pour lancer des cartes de paiement à matériaux durables et avoir ainsi, ensemble, un impact positif sur notre planète » mentionne Solveig Honoré Hatton, Directrice Générale Mastercard France.

Mastercard continue d’investir dans de nouvelles technologies et ressources afin d’enrichir le marché mondial de nouveaux enseignements et connaissances en faveur de la durabilité dans le domaine du paiement. Le Global DigiSec Lab de Mastercard au Royaume-Uni, qui s’efforce d’optimiser les investissements en matière d’innovation et de sécurité des produits, a investi dans une technologie qui analyse la composition matérielle d’une carte pour en évaluer la durabilité environnementale. Il permet également d’assurer aux émetteurs que les cartes  Mastercard qu’ils ont émises avec des matériaux durables ont été évaluées et vérifiées comme telles de manière indépendante. Pour finir, le Lab investit dans la recherche universitaire de pointe relative à la mise en œuvre de modes de recyclage écologiques des cartes en plastique existantes.  

« Nous savons que nos clients sont en demande de produits plus durables et de solutions à même d’apporter des changements positifs dans le monde. Cette approche nous a non seulement aidés à répondre favorablement à certains besoins des consommateurs, mais elle nous a également permis de proposer un produit conforme aux valeurs de durabilité de notre entreprise », déclare Marco Briata, responsable du secteur Numérique et paiements du Crédit Agricole Italie.

« La Mauritius Commercial Bank (MCB) s’engage pleinement à protéger l’environnement et notre patrimoine local. Nous modifions actuellement notre portefeuille de cartes pour les fabriquer à base d’acide polylactique (PLA), réduisant l’utilisation traditionnelle du PVC de plus de 80 %.  En outre, à chaque utilisation par nos clients de notre carte de débit Mastercard, nous versons une contribution à la Mauritian Wildlife Foundation pour sauver les espèces menacées de l’île Maurice, tout participant à la restauration d’écosystèmes entiers », déclare Stéphanie Ng Tseung, responsable des cartes à la MCB.

Inspirer des choix respectueux de l’environnement 

L’entreprise Mastercard place les critères ESG (Environnement, Société et Gouvernance) au centre de son modèle économique. Elle fait pleinement appel au pouvoir et à la portée de la technologie, des partenariats et des personnes pour se hisser au rang de pionnier de la croissance inclusive et durable pour tous.  La société dispose d’une longue expérience dans la création de produits, services, partenariats et expériences qui permettent aux consommateurs d’opter pour des solutions durables et meilleures pour la planète – facilement, intuitivement et à leur avantage.

La Priceless Planet Coalition (PPC) est une plateforme qui permet d’unir les efforts des entreprises en matière de durabilité et de faire des investissements significatifs pour préserver l’environnement. Grâce à des partenaires qui partagent l’engagement du « doing well by doing good », la plateforme PPC s’engage à planter 100 millions d’arbres sur cinq ans, inspirant ainsi une action positive de la part des consommateurs. De plus, un partenariat avec la startup fintech suédoise Doconomy donne la possibilité aux consommateurs de suivre, de comprendre et de se responsabiliser quant à leur empreinte écologique. Une initiative facilitée par des outils numériques qui établissent une nouvelle norme pour les solutions de paiement ciblées. L’entreprise a également rejoint récemment l’initiative RE100 (Renewable 110 percent), renforçant ainsi son engagement en faveur des énergies renouvelables. Elle s’est fixée à cet égard un nouvel objectif ambitieux en matière d’émissions de gaz à effet de serre (objectif 1,5°C), tel que recommandé par la Science Based Target Initiative (SBTi). Pour en savoir plus sur l’engagement de Mastercard en faveur de la durabilité et de l’environnement, veuillez consulter le site https://www.mastercard.us/en-us/vision/corp-responsibility/sustainability.html.

Mastercard s’engage à construire une économie numérique plus inclusive adaptée à toutes et à tous. Cela implique de connecter un milliard de personnes et 50 millions de PME à l’économie numérique d’ici 2025 et d’aider 25 millions de femmes entrepreneures à développer leur activité.

(1) Étude exclusive de Mastercard menée entre le 11 et 18 mai 2020 auprès d’adultes de 18 ans et plus. 2 118 entretiens ont été conduits en Australie, au Brésil, au Royaume-Uni et aux États-Unis.
(2)“Global Consumers Seek Companies That Care About Environmental Issues”, 9 novembre 2018.

# # #

À propos de Mastercard : mastercard.com 

Mastercard est une société technologique mondiale dans l’industrie des paiements. Notre mission consiste à connecter et alimenter une économie numérique inclusive, qui bénéficie à chacun et partout, en permettant des transactions sûres, simples, intelligentes et accessibles. Nous nous appuyons sur des données et des réseaux sécurisés, nos partenariats et notre passion, nos innovations et nos solutions pour donner aux particuliers, aux institutions financières, aux gouvernements et aux entreprises les moyens de réaliser tout leur potentiel. Notre quotient de décence (QD) façonne notre culture et chacune de nos activités, au sein de notre entreprise comme en externe. Présents dans plus de 210 pays et territoires, nous bâtissons un monde durable pour ouvrir à chacun un horizon riche en possibilités priceless inestimables.

Vous pouvez nous suivre sur Twitter : @MastercardFR, @MastercardNews et accéder à notre actualité sur notre Engagement Bureau.

Contacts presse Mastercard :

Donatienne Douriez – Donatienne.Douriez@mastercard.com – 01 42 73 81 23

Agence Oxygen – mastercard@oxygen-rp.com – 06 26 61 68 67