Paris – 26 Mars 2019 –(NYSE: MA) Mastercard présente aujourd’hui une vision pour l’identité numérique dans un monde de plus en plus connecté. « Restaurer la confiance dans un monde numérique » est un nouveau document qui définit un cadre détaillé et explique comment fonctionnera l’identité numérique en partant du principe que l’individu est au cœur de chaque interaction numérique.

 

Conformément à ce modèle, Les Principes de l’Identité Numérique de Mastercard viendront renforcer le système. Ces principes porteront essentiellement sur les droits et la propriété des données, la confidentialité, le consentement, la transparence, la sécurité et l’inclusion. Ils constituent un droit fondamental : « je suis l’unique propriétaire de mon identité et je suis le seul à en garder le contrôle. »

 

L’Inclusion Chacun a droit à une identité numérique
La Propriété Les individus sont propriétaires de leurs identité et données numériques
La Simplicité L’utilisation de l’identité numérique devrait être facile et intuitive pour chaque individu
La Confidentialité Un individu a le droit de conserver privées ses informations d’identité digitale
Le Consentement L’identité digitale de chaque individu ne doit pas être utilisée ou partagée sans son consentement explicite ou selon la loi applicable
La Transparence Les individus ont le droit de comprendre comment leurs données d’identité numérique sont utilisées et partagées
La Sécurité et l’Intégrité Les données d’identité et les transactions qui impliquent l’accès à l’identité numérique d’un individu doivent respecter les normes les plus élevées de sécurité et d’intégrité
Les Droits en matière de données Les individus doivent avoir d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui les concernent si leurs droits sont bafoués
L’Utilisation Equitable Les données d’identité d’un individu  ne seront utilisées qu’à des fins légitimes, justes et de façon non discriminatoire
Le Choix Les individus doivent avoir le choix de leur  fournisseur d’identité numérique et le droit d’en changer

 

« Nous traitons la grande question concernant les interactions numériques dans un monde hyper-connecté : comment faire confiance à quelqu’un que vous ne connaissez pas, que vous ne voyez pas et qui est virtuel ? » déclare Ajay Bhalla, Président Cyber & Intelligence Solutions chez Mastercard. « C’est un domaine que nous explorons depuis quelques temps en concertation avec différents groupes. C’est à partir de ces enseignements que nous imaginons un monde dans lequel l’identité d’un individu et les supports qui opèrent pour son compte peuvent être vérifiés immédiatement, de manière sûre et sécurisée, où l’accès est obtenu sans mot de passe et où les données sont échangées uniquement avec son accord. »

 

Le modèle que propose Mastercard prend en compte le respect de la vie privée dès la conception et n’agrège pas les données d’identité. Il permet des interactions numériques assurant un niveau minimal d’échange de données et uniquement si nécessaire. Il sauvegardera les données et leur utilisation de manière efficace afin que les utilisateurs en gardent le contrôle, avec l’identité des individus stockée de manière sécurisée dans leur smartphone.

L’accès à l’identité numérique va ouvrir la voie à de nouvelles expériences enrichies pour les individus dès lors qu’ils interagissent avec les entreprises, les fournisseurs de services et leurs communautés en ligne. Cela rendra l’expérience d’achat en ligne plus efficace, améliorera la fluidité à l’ouverture d’un compte bancaire, lors de la déclaration de revenus, rationalisera les échanges d’e-mail, l’utilisation des réseaux sociaux et des plateformes de loisirs. De plus, ce nouveau système réduira le risque de fraude et d’usurpation d’identité.

« L’identité numérique nécessite un effort collectif, » poursuit Ajay Bhalla qui conclut « En nous appuyant sur notre alliance stratégique avec Microsoft et travaillant de concert avec un certain nombre d’acteurs de notre industrie, nous nous engageons à faciliter l’accès au réseau et à contribuer à mettre en place des règles de gouvernance. Ensemble, nous avons une réelle opportunité de transformer l’engagement numérique afin qu’il devienne pratique sans toutefois compromettre la sécurité. »

Vous pouvez consulter le rapport complet sur : www.mastercard.com/digitalidentity. Il inclut des études de cas d’identité numérique qui couvrent la facilitation de la charge de la preuve, des solutions locales avec une interopérabilité mondiale, la réduction de la fraude, les interactions commerciales améliorées et l’inclusion.