Blogs
Incrivez-vous aux alertes mails





Close
Beyond the Transaction: Every Transaction Has a Story
Partager 

2015 – L’année des paiements émergents en Afrique

La finance inclusive est une des principales forces motrices de la transformation des services de paiement en Afrique, offrant à la majorité des adultes non bancarisés en Afrique l’accès à des services financiers abordables et sécurisés. Dans le même temps, les gouvernements doivent également réduire les coûts et les risques associés à l’argent liquide – pour les consommateurs, les commerçants et leurs propres administrations.

L’introduction du MasterPass en Afrique du Sud et du Mobile Cashier en Égypte en 2014 est la preuve que l’Afrique adopte avec intérêt des solutions de paiement innovantes afin d’exploiter son potentiel de développement économique. Avec l’arrivée de 2015, je m’attends à de grands changements dans les domaines suivants :

Maturation de l’argent mobile

Les chercheurs estiment que la pénétration de smartphones en Afrique augmentera de 17 % à la fin de 2014 et de 34 % à la fin de 2018 ; elle aura ainsi doublé en tout juste quatre ans. Ces statistiques permettent aux fournisseurs d’argent mobile de répondre à la demande pour des services plus sophistiqués que des recharges de minutes et des virements de personne à personne, déjà disponibles aujourd’hui. La chaîne de distribution des paiements pour l’agriculture, les déboursements de micro-crédit et les remboursements, et les produits d’assurance émergents – dont certains sont déjà en phase pilote – transformeront les services de transfert mobiles en services financiers mobiles.

La convergence stimule le commerce

Tandis que les technologies de paiement évoluent et que les appareils mobiles et l’accès à Internet deviennent plus abordables, la convergence de solutions et de plateformes signifie que chaque appareil en Afrique peut devenir un appareil de commerce – même ceux détenus par des consommateurs sans compte bancaire officiel. Par exemple, des solutions de transit sans contact, des solutions de commerce électronique comme le MasterPass mentionné ci-dessus et la carte de débit EcoCash de MasterCard, montrent comment le brouillage des frontières entre les chaînes de paiement, les solutions et les appareils peut engendrer l’innovation dans les services de paiement.

Les programmes gouvernementaux boostent l’inclusion financière

Les gouvernements africains saisissent de mieux en mieux les coûts et les risques de l’argent liquide et le fait que les paiements sans argent liquide rendent leur économie plus productive. MasterCard s’attend à collaborer avec un certain nombre de gouvernements pour créer des solutions sur mesure afin de répondre à leurs besoins administratifs et d’augmenter l’inclusion financière de leurs citoyens. Pour exemple,Nigerian eID, une carte d’identité innovante pouvant être utilisée pour effectuer des paiements sécurisés grâce à la technologie biométrique, est présentée par leur gouvernement à 13 millions de nigérians.

Le nombre accru de services et de solutions innovants pour le paiement numérique sur mesure en Afrique en 2015 permettra au continent de mieux faire évoluer ses marchés, de formaliser le commerce de détail et de surmonter les barrières de coût, de distance et d’infrastructures qui asphyxient ses économies émergentes. C’est une époque passionnante pour travailler dans une entreprise spécialisée dans la technologie de paiement comme MasterCard.